#Guadeloupelefilm

Tournage Air Caraibes

#GUADELOUPELEFILM

VOLCAN LA SOUFRIÈRE GUADELOUPE

Se loger sur Saint Claude, permet de voir facilement si Madame La soufrière se pare de nuages ou pas. Notre logeur Pascal du gite Kazakajou a une vue imprenable sur le sur le volcan Soufrière Guadeloupe . C'est donc un beau matin d'Octobre que nous partons rejoindre la belle dégagée … 

Grâce à l'autorisation préalable du Parc National de Guadeloupe, nous avons un droit de tournage. Pour #guadeloupelefilm, nous pourrons même utiliser sur place le drone. Je vous rappelle que ce genre de matériel requiert une autorisation et un pilote confirmé, merci d'ailleurs aux deux gardes qui nous ont controlés pour leur sympathie.

Armés donc du drone, boitiers caméra et photo, deux sac à dos donc … Nous partons gravir les chemins escarpés du volcan Soufrière Guadeloupe.

C'est une randonnée, que nous avons légèrement minimiser je l'avoue … Car si il ne fait aucun doute que ce volcan vaut le coup, il n'est tout de même pas des plus simples à atteindre.

LA SOUFRIÈRE, ÇA SE MÉRITE !

La première rando dure 30 min (1h aller retour) ça se fait, même si c'est déjà un peu escarpé. Nul doute que ce premier palier vous donnera envie de plus. Le sommet tout beau en plein soleil, on doit l'atteindre, c'est quand même pas si dur !

Alors c'est partie pour la deuxième rando, d'une durée prévue de 1h45 (3h30 aller retour) au volcan Soufrière Guadeloupe.

DONC POUR MÉMOIRE, ON OUBLIE PAS :

  • Son chapeau, casquette

  • Sa crème solaire

  • Ses chaussures de marche

  • De l'eau en quantité suffisant

  • Un grand foulard pour se protéger du soleil

  • Quelques bricoles à manger, ou un pique nique.

  • L'appareil photo !!!

Il n'y a pas vraiment de partie à décrire, le chemin est escarpé, tout du long. Quelques rares plages d'accalmie vous offre de ne pas monter. Sur la fin, si vous croisez des randonneurs qui descendent ils vous laisseront la plupart du temps la priorité … Ils sont passés par là en montant lol

Oui ça grimpe et surtout sur la fin, où ça frôle l'escalade. En haut le spectacle est magnifique, même si comme nous, les nuages ont cru bon d'arriver au sommet plus vite que vous. Et quel fierté aussi d'y être !

 

Le volcan sommeille, l'odeur de souffre qui plane rappelle qu'il porte bien son nom. La désolation dû aux émanations de souffre, se marie avec le vert de la végétation fertile. Un spectacle superbe, surtout si on le mélange avec la vue imprenable sur toutes les îles de Guadeloupe, des Saintes à la Pointe des Chateaux.

Alors n'hésitez pas et chaussez vos meilleures chaussures pour découvrir le Volcan de la Soufrière en Guadeloupe.

 

RÉGION: Basse-Terre – Guadeloupe
VILLE: Saint-Claude 97120
ALTITUDE: 1467m
POINT GPS LAT: 16,0432 LONG -61,6643
DIAMÈTRE DÔME: 900m
DÉNIVELÉ: 450m

Info: http://www.la-soufriere.com/

volcan souffriere

volcan souffriere

volcan souffriere

volcan souffriere

volcan souffriere

volcan souffriere

volcan souffriere

LES SAINTES, ÎLE DE GUADELOUPE,

 

Nous quittons Saint Claude et sa fraicheur pour un tout autre style, les sublimes Saintes à Terre de Haut.

Tout d’abord, la traversée au départ de Trois Rivières, se fait en Ferry. Nous bénéficions d’une mer d’huile et d’un temps magnifique. Il est 8h15, nous arriverons 20 minutes après. La première chose en arrivant, est de trouver un véhicule. Bien sur, on peut choisir aussi de faire à pieds, mais attention c’est très vallonné et il fait chaud.

Ce qui marque de suite aux Saintes, ce sont les gens. Ils sont sympas, mais pas juste un peu … non ils sont vraiment trop cool ! Alors demande ta route, demande ton resto, demande à un taxi de louer un vélo, on te répondra et tout le monde se connait tu ne seras pas perdu!

A RETENIR POUR LES SAINTES

  • Réserves tes billets et prévoies 5€ env. jour pour le parking

  • Réserves ta voiturette si tu veux être sur d’avoir le choix (50 à 85€)

  • Sur place en nombre, scooter et vélo électrique (15 à 25€)

  • Prévoies des chaussures rando, casquette, masque tuba, crème solaire et anti moustique

  • Tu peux aussi rejoindre et visiter Terre de Bas, prévoir 3 jours minimum pour profiter.

  • Mets un « tu » dans ta bouche, et laisses couler la vie 

De notre coté, la voiturette s’impose avec nos nombreux bagages (matériel de tournage oblige) et aussi , je l’avoue, les courbatures de la Soufrière lol. Vous trouverez votre bonheur auprès des nombreux loueurs de scooters, vélos électriques ou voiturettes sur le débarcadère.
Bien entendu, les premiers devant vous seront vite pris d’assaut, continuez votre chemin, d’autres vous attendent. Nous choisissons Tropic Velo, Jean Louis, un loueur au rythme sympathique des Saintes.

Et c’est parti pour l’aventure à voiturette (ça fait pas très aventurier comme ça lol), on est très vite dans le bain. Les saintes c’est coooooool, tranquille, la vie te porte. Les chèvres, la mer, les vues et le gens, tout est coooooool.
Nos logeurs, Gisèle et Philippe, nous accueillent à Terre de Haut. Après avoir tout déposé nous partons à la découverte des lieux. Non sans penser, à prendre un doux moment au jacuzzi, mais nous verrons ça plus tard.

 

TERRE DE HAUT,

Le fort Napoleon, la plage de Pain de Sucre, la Baie de Pompierre des vues à couper le souffle. Sur La Guadeloupe, sur l’ilot Cabrit, ou sur les Saintes, les hauteurs de lîle permettent nombres de vues incroyable et des couchers de soleil Waouh !

 

La baignade est source de rencontre, poissons, barracuda …. un masque et un tubas suffisent pour être dans un aquarium. 

Une balade au bourg, un tourment d’amour à la main, un moment calé sur le port des pêcheurs et en une après-midi, on se sent comme à la maison …

Pour nous ce sera 2 jours seulement. Déjà, il est temps de repartir, en vrai, on aurait bien établi un campement plus long ….

Marie Galante nous attend.

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

DSCF3748

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

Les saintes guadeloupe

MARIE GALANTE, BELLE ÎLE EN MER,

C’est notre nouvelle destination dans les îles de Guadeloupe. Une île qui a su garder son charme d’antan …grâce à sa culture de la sucre de canne, ses distilleries, ses vieux moulins et sa population.

Pour nous, cela démarre à notre départ des Saintes.

De trois rivières nous remontons vers Pointe à pitre, pour notre traversée vers Marie Galante.

INFOS À SAVOIR:

le parking de la gare maritime de Pointe à pitre est payant mais pas gardé. Il n’a pas fameuse réputation. Cependant, pour notre expérience, les barrières étaient levées à l’aller et au retour (pas de paiement de parking). D’autre part, nous sommes partis 3 jours à Marie Galante en oubliant une fenêtre grande ouverte: RAS au retour (pas de pluie non plus ouf) …
En résumé ce n’est certainement pas plus mal famé qu’ailleurs. Il faut juste respecter les précautions normales et logiques. 

 

Premier jour à Marie Galante et c’est la pluie qui nous accueille, nous laissant un peu de repos au logement. Nous prenons le temps d’étudier notre parcours. En effet, même si l’île n’est pas très grande (environ 2 heures pour faire le tour), elle a de nombreux poles d’attractions.

Notre parcours comportent ceux ci:

  • Les Moulins de BelleVue et la distillerie

  • Rencontrer Alex Brute et ses charettes à Boeuf

  • Découvrir les plages les plus reconnues vers Vieux Fort

  • En trouver d’autres moins connues peut être

  • Tester un restaurant sympa

  • Voir Gueule grand gouffre

  • Rencontrer Anne de la Maison de l’Indigo

  • Visite extérieure de l’éco Musée Trianon

 

Enfin, l’après midi étant plus dégagée, nous partons à la rencontre d’Alex. Chauffeur de taxi de profession il est également, conducteur de charrette à Boeufs de tourisme.

Il propose de jolies balades atypiques, dans sa charrette, anciennement consacrée à la cane à sucre. Il vous fera, également, goûter une spécialité de Marie Galante, qui réveille !

 

DIRECTION LE TOUR DE L’ÎLE,

 

avec tout d’abord La distillerie Bellevue, son moulin, le seul encore en fonction de l’île, et sa boutique. Les dégustations même à 9h du matin passent toutes seules (lol).

Nous continuons, ensuite, avec une très belle plage de grand bourg. Peu fréquentée, on s’y sent seul au monde. Tout y est, cocotiers, coco au sol, sable blanc et mer turquoise; un paradis.

Enfin, nous faisons un passage à la Maison de l’Indigo. Nous y ferons une grande pause, dont je vous parle dans l’article suivant. Suivi de la pause repas à notre restaurant chouchou de l’île, La Baleine Rouge à Saint Louis. Bel emplacement et très bonne cuisine.

Pour finir, la visite du « haut » de l’île, nous offre les superbes plages autour de Vieux Fort. Vous y trouverez également la Mangrove à visiter en canoë ou paddle.
Le point de vue sur Gueule grand gouffre, un monument naturel spécifique; à voir absolument dans le soleil au petit matin.

 

En conclusion, le temps n’a pas été notre meilleur allié sur le passage à Marie Galante. Nous n’avons pas pu tout voir. Notre conseil, prévoir 4 ou 5 jours pour voir, sans courir, et en craignant moins les pluies.

Rappel des bonnes adresses :

Marie Galante

Marie Galante

Marie Galante

Marie Galante

Marie Galante

Marie Galante

Alize Studio Film Touristique 

France Métropolitaine +33663056602

© 2020 by La freestyleuse​

Facebook                     Instagram                     Twitter

DSCF3748